MONTRER SANS DÉMONTRER

Il me fallait donner forme à des idées, des sensations, des émotions. Je n'ai pas eu à chercher, c'était là, devant moi, évident : mes mains et ma tête étaient complices, et les pièces ont pris forme, sont devenues comme autonomes et ont germé, donnant naissance à d'autres formes… il suffisait de tirer sur le fil, le faire a suivi.

Bien sûr, le fil rouge est chargé d'histoire, il nous renvoie à la psychanalyse : le fil rouge du travail de l'inconscient. Pour moi, les associations d'idées et d'images du travail analytique ont comme pris corps, forme concrète et se sont enchaînées, hors de moi, là, devant moi.